Bonjour !

Oh là là, le temps passe à une vitesse folle ! Ca va bientôt faire deux semaines que je suis en stage à Avignon ! J'ai pourtant eu une vie assez tranquille depuis lundi : 5 heures de boulot par jour, ça compense avec les grosses journées de la semaine précédente.

Je prends donc mon petit vélo tous les jours vers 13h45 (ou 12h45) et j'aterris dans le prestigieux Palais des Papes qui, fort heureusement, conserve ses grandes salles dans une fraicheur très appréciable.

Bon, niveau travail, je touche un peu à tout : j'aide à repasser des chemises et à plier des chaussettes ; je fortifie la taille des robes Renaissances ; j'aide les modistes à terminer les tiares pour les costumes de papes...

Hier, on a tout rangé et tout replié : c'était le dernier jour de l'atelier couture (snif !). A partir d'aujourd'hui, je passe donc en "renfort habillage", ce qui signifie que je vais participer à l'entretien des costumes et à l'aide aux changements rapides des comédiens.

Et il y en a !

D'après ce que j'ai ouï dire autour de moi (mais c'est un secret, bien sûr !!), le metteur en scène a pris le parti de maltraiter nos beaux costumes ! Ainsi, plusieurs d'entre eux, ceux des papes, vont être envoyés sur la scène depuis le balcon, sous forme de ballots empaquetés serrés... Les comédiens s'habillent et se déshabillent au vu du public, pour ensuite enfourner tous leurs costumes dans une sécheuse automatique qui tournera en direct ! Bonjour le repassage !

Les robes Renaissances sont de même bien mal considérées : leur longue et majestueuse traîne se transforme apparemment en paillasson et c'est la raison pour laquelle nous avons dû renforcer leur taille !

Bref, tout ça risque de donner beaucoup de travail aux habilleuses... Ce qui me permettra d'en apprendre d'autant plus sur l'entretien textile !

Sinon, à la maison, je continue mon petit bonhomme de chemin en cuisine : hier, j'ai expérimenté avec ma cousine Olga (dont c'est aujourd'hui l'anniverasire) une recette de mini-coulants au chocolat... Mmmm ! Trop bon !

Enfin, je compte profiter des deux derniers jours de la fête du cinéma, je crois bien que c'est aujourd'hui et demain !

Allez, je ne m'éternise pas et je retourne au très efficace éventail chinois de mon cousin, j'en aurai besoin encore aujourd'hui... Vivement le retour du Mistral et de sa fraîcheur !

Bisous de Gru.